Comment devenir une Business woman

Ne vous ai-je pas dit qu’il est pratiquement impossible d’obtenir un visa de travail quand on est conjoint d’expat en Turquie ? Pourtant si on a envie de travailler et qu’on ne peut être salarié, il y a toujours une solution : créer son job et se mettre à son compte. Facile ? Eh, eh… eh bien non, encore moins qu’il n’y parait.

Cette solution pourrait déjà sembler quelque peu dissuasive quand on habite en France : il faut oser s’autoriser à penser qu’on pourrait, éventuellement, si on a une idée fantastique qui ne coûte pas cher à mettre en place et que personne n’a jamais eue avant nous, prendre le risque de pourquoi pas, se lancer (parvenir à surmonter cette barrière psychologique pour un français est pratiquement aussi dur que comprendre la phrase précédente).

En Turquie, les choses se compliquent : aux difficultés de la gestion de projet s’ajoutent  les problèmes administratifs.  Où s’enregistrer ? Vous pouvez créer une boite sur place, pour laquelle vous n’aurez pas le droit de travailler (comme vous prévoyez d’en être le seul employé, la productivité risque de s’en trouver gravement affectée), sauf si vous résidez là depuis cinq ans, embauchez cinq turcs, et déposez un capital de trente mille euros  – et par la même occasion créez votre boite une année bissextile, un soir de pleine lune à l’équinoxe, alors que Mars, Vénus et Jupiter seront alignés.

Une autre solution consiste à vous enregistrer en France. Le statut d’auto-entrepreneur est probablement le plus adapté pour vous. Un seul petit problème : il faut normalement résider en France pour en bénéficier. Passons sur le fait que vous allez devoir donner une fausse adresse, cotiser à la sécu et la caisse de retraite alors que vous n’en avez pas besoin et probablement vous faire repérer lorsqu’un fonctionnaire zélé s’apercevra que votre foyer fiscal est en Turquie – ou que vous serez dénoncée par un lecteur de cet article.

Qu’à cela ne tienne, vous vous lancez bravement au mépris de tous les risques ! Et voilà ce que ça peut donner, quand on appelle la Chambre du Commerce de la Nièvre depuis la Turquie pour se renseigner sur son dossier (tout en essayant de faire croire qu’on appelle depuis la France) :

Entrepreneuse 1

Entrepreneuse 2

Entrepreneuse 3

Entrepreneuse 3

Publicités

2 réflexions sur “Comment devenir une Business woman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s