Attention standardisation !

A force d’avoir laissé des morceaux de vie un peu partout dans le monde, et d’avoir fait et défait mes valises, j’ai fini par apprendre à me raccrocher à de petits repères qui ont rendu mes installations plus faciles. Et il faut dire que la mondialisation, pour autant que j’en rejette certains aspects – qui dit culture globale dit aussi uniformisation et phagocytage – rend parfois la vie d’expat’ plus facile. Oui, il m’est arrivé de me réfugier dans un Starbucks et d’en être rassurée par le design familier et les fauteuils en cuir usés par les fesses d’addicts du frappuccino. Ou de sourire à la millième écoute d’une chanson ayant envahi les ondes mondiales. Mais aussi de bondir de joie à la vue d’un croissant dans un supermarché californien (maintenant, imaginez la transe à la vue de ce même croissant, dans la vitrine d’un Starbucks diffusant un tube planétaire : le réflexe pavlovien à son zénith !).

Ne parlons même pas d’une marque suédoise aux produits en « kramug » et « pouang ». Grâce à son inventivité de génie, vous pouvez casser une étagère au Nicaragua et la retrouver la même à votre arrivée au Kamtchatka. Quoi de plus réconfortant ?

Bon. Heureusement, la richesse de l’expatriation est ailleurs. Dans les petites découvertes, l’immersion dans une nouvelle culture et même dans les petites galères du quotidien. Oui, on apprend la patience et la maitrise de soi quand il faut refaire faire ses papiers en Turquie. Après cinq heures d’attente pour une signature, on apprend surtout à accepter qu’on ne peut rien y changer, quoi. Et ça, c’est une vraie leçon de vie. Donc, Administration Turque : Merci. Je ne râlerai plus jamais à cause de mes chaussettes dépareillées. (N.B : je m’étais promis de caser une histoire de chaussettes dans cette histoire. Et voilà, c’est fait.)

Bref, on peut dire que les hommes ne se sont pas accordés sur grand-chose sur cette planète, mais que les lois de l’emmerdement maximal sont, d’une manière presque rassurante, universelles.

 

Dentifrice 1

Dentifrice 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s