Blanche neige et les petits nains

Avant d’habiter à Istanbul, j’adorais la neige. Mais ça, c’était avant…

Il y a encore peu de temps, la vue de ciels gris annonciateurs de flocons ne provoquait en moi que des visions de rêve : jardins scintillants de blanc, végétaux couverts d’un duvet fragile délicatement posé sur leurs feuilles, toits des monuments parés de couronnes immaculées, la neige avait le don paradoxal de révéler la beauté des paysages tout en les cachant sous son manteau. C’était d’autant plus beau que c’était éphémère. Un monde en équilibre entre les nuages et l’eau.

J’ai donc été ravie de savoir qu’il pouvait neiger à Istanbul. Imaginer les coupoles des mosquées sous la neige, c’était tout une promesse.

Jusqu’à ce que la première neige tombe…

Et que les écoles ferment ! Les routes étant tellement impraticables que les transports scolaires ne fonctionnent plus.  Quand il neige, on est donc coincé (enfin, coincée, hein, pour être exacte) chez soi, avec les enfants. Ce qui en soi, peut être drôle, une fois ou deux par an. C’est l’occasion de faire des bonhommes de neige, ou bien de s’amuser à regarder les voitures déraper dans les pentes et partir en glissade arrière – spectacle particulièrement jouissif quand il s’agit d’un taxi.

Mais au bout d’une semaine ou deux, dans le même hiver, on commence à redouter les annonces météo et à prier pour qu’ils se soient trompés – malheureusement, ils sont devenus diablement précis. La chute d’innocents flocons peut finir par provoquer des montées de stress et tics nerveux en tous genres, ainsi que provoquer d’intenses questionnements : qu’est-ce qu’on va bien encore pouvoir faire toute la journée ? Comment vais-je faire pour aller à ma réunion/sortie/rendez-vous ? Quand est-ce que ça va fondre ? Et même la super mauvaise foi : je suis sûre que le bus, il pourrait bien circuler, j’y arrive bien avec mon 4×4 !

Si bien que le dégel est pour vous synonyme de liberté retrouvée. Jusqu’à ce que vos gosses, qui ont pris froid dehors, se retrouvent de nouveau à la maison. Avec la grippe.

Neige!

Publicités

Une réflexion sur “Blanche neige et les petits nains

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s