Aux amis…

Lancée dans la rédaction et le dessin de mon bouquin, quelque peu freinée par l’attaque d’un virus sournois (du genre de celui qui te fait croire que tu vas mieux, pour te renvoyer au lit le jour suivant), j’ai eu peu de temps ces dernier temps pour cultiver le blog !

Il m’est difficile d’assurer un maximum d’inédits dans l’album et dans le blog à la fois, c’est pourquoi je vais ralentir un peu le rythme de mes articles pour les prochains mois, mais je ne pars pas, et je vous tiendrai au courant de l’avancement de mon travail avec des petits dessins.

Je voulais écrire un petit mot de remerciements aux gens qui suivent le blog régulièrement, et à ceux qui m’encouragent. L’expatriation m’a permis de rencontrer beaucoup de gens, de différentes origines, et grâce au blog j’ai eu des contacts avec des francophones du monde entier. Il y a des rencontres qui changent une vie, tant on en apprend. Je pense à des profs d’art que j’ai eu la chance d’avoir sur le tard, mais aussi à des amis extraordinaires, dont la façon de voir la vie, de la dévorer, d’entreprendre et d’avancer m’a énormément inspirée et même portée dans les moments d’expatriation difficiles.

Et les moments difficiles, ils sont souvent liés aux gens qui partent et à ceux qu’on a laissés. Alors voilà, ce billet, il est pour ceux dont j’ai raté les mariages, ceux dont je n’ai même pas encore rencontré les enfants, ceux à qui je pense presque tous les jours, en me rappelant CETTE soirée ou ce moment de partage spécial où on avait refait le monde ou juste confessé ses soucis à une oreille amie, à mi-chemin entre les rires et les larmes, un verre de vin à la main.

La vie d’expat, c’est une suite de départs et de recommencements, de nombreux adieux qu’on espère aux revoirs, mais aussi la promesse de nouvelles rencontres et la certitude aussi qu’au pays, les nôtres sont là encore pour un moment, qu’on retrouvera leurs bras, leur table et leur conversation, et que pour une minute, on pourra fermer les yeux en savourant l’odeur du soir en se disant qu’on est bien, et qu’ici aussi, on est un peu chez soi.

 

(Je vous livre donc ce dessin, qui illustrera la partie de l’album évoquant les déménagements d’un pays à l’autre et leurs suites !)

16 Dire au revoir

Publicités

2 réflexions sur “Aux amis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s