Journal d’une ado expatriée

Aujourd’hui, je vous présente un des travaux que j’ai réalisés récemment, pour Véronique Martin-Place, ancienne expatriée, fondatrice de Writer Forever et auteur. Elle m’avait contactée pour dessiner la couverture de son nouveau roman pour ados, et comme son livre vient de sortir, c’est l’occasion d’une part, de vous présenter ce travail que voici…

Couverture Devant CMYK JDUAE

(Version préliminaire de la couv’)

…et de l’autre, de vous présenter Véronique, qui a elle aussi longtemps été expatriée, et s’est reconvertie en suivant ses passions.  Inspirant, non ? Alors, on a réalisé une petite interview d’elle, pour en savoir plus :

Bonjour Véronique ! J’ai été très heureuse de travailler avec toi et d’avoir l’occasion de parler de ce partenariat. Partons de cette illustration, peux-tu nous dire qui est cette petite fille, et pourquoi elle a l’air un peu désorientée ? 

Cette jeune fille, c’est Léa, l’héroïne de Journal d’une ado expatriée. Elle a 13 ans au début du roman. Son air désorienté sur cette image correspond à son état d’esprit tout au long du livre. Léa est confrontée à la décision de ses parents qui souhaitent réunir leur famille. Cela implique un départ de Léa et de son père pour les Etats-Unis afin de rejoindre la maman de Léa qui y vit depuis déjà six mois pour son travail. Dès le départ, Léa se pose beaucoup de questions sur ce qu’elle va devenir, comment elle va gérer cette situation nouvelle et surtout comment elle va poursuivre sa passion… en anglais ! Elle tergiverse beaucoup ! Je trouve que l’expression que tu as donnée à Léa sur cette illustration est très juste : elle ne sourit pas mais elle ne fait pas la tête non plus, juste un entre deux. Tu as tout de suite perçu cette spécificité du personnage et en a fidèlement rendu compte à travers ton dessin.

Que représentent pour toi les villes que l’on aperçoit en arrière plan ?

Les deux villes que l’on voit en arrière plan sont Nantes symbolisée par Les Anneaux de Buren et Chicago avec son fameux Bean (The Cloud Gate d’Anish Kapoor).

Pour moi Nantes représente la ville du retour en France. J’y vis actuellement et j’y ai résidé trois ans lors de mon premier retour en France entre 2005 et 2008. C’est actuellement mon point d’ancrage et je m’y sens bien car j’y ai retrouvé mes marques après l’avoir quittée pendant 7 ans. Je n’y ai pas de famille mais des amitiés solides, construites malgré la distance.

Quant à Chicago, c’est la ville où j’ai vécu le plus longtemps en expatriation : 4 ans de suite ! C’est une ville qui a marqué notre histoire familiale : mes filles allaient à l’école américaine et ont appris l’anglais là-bas ; je m’y suis reconstruite professionnellement en  y créant mon activité professionnelle de rédactrice – auteur – coach rédactionnel et j’y ai écrit mon premier livre (Finding Your Feet in Chicago). Disons que Chicago symbolise un tournant dans ma vie !

Tu as donc été expatriée pendant un moment, quel a été pour toi le plus gros challenge au cours de ces années ?

Il y en a eu deux ! D’abord, en ce qui me concerne, celui de réussir à maintenir une activité professionnelle malgré tous les déménagements internationaux (quatre expatriations et deux retours en France). Le second concerne mes filles et leur parcours scolaire international : comment réussir à maintenir le français (parlé, lu et écrit) et la culture française dans cette vie multiculturelle qui est une richesse en soi ? Nous avons mis en place des solutions mais cela a nécessité beaucoup d’investissement personnel et de travail, autant pour elles que pour nous, parents.

Et quel est ton plus bel accomplissement ? 

C’est d’avoir réussi à maintenir une activité professionnelle mais surtout l’écriture et la publication de mes livres, quatre en tout à ce jour et Journal d’une ado expatriée est mon dernier bébé !

Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ecrire ce livre ?

C’est la naissance de mes filles qui m’a donné l’envie d’écrire pour les enfants. Cela remonte donc à mon séjour à Sri Lanka (2002-2005). Les voir grandir à l’étranger m’a donné l’idée d’écrire plus particulièrement sur la thématique de l’expatriation et de l’interculturel pour les enfants et les ados. Il m’a fallu partir aux Etats-Unis plusieurs années après mon premier séjour en Asie pour que je m’autorise à le faire, mais le parcours a été long car j’ai pris des chemins de traverses. Finalement, le projet aboutit alors que je suis de retour en France pour la seconde fois et que mes filles sont elles-mêmes des adolescentes !

Quels sont tes projets pour la suite ?

J’ai un autre projet de livre jeunesse que j’ai commencé. Mais un livre collaboratif sur le thème de l’expatriation est en cours et est prioritaire. C’est à suivre !

Merci Véronique ! Je te souhaite plein de succès dans tes projets ! 

 

Journal d’une ado expatriée de Véronique Martin-Place est disponible en version papier et numérique sur les sites d’Amazon.

Illustrations de couverture : Caroline Gaujour

Couverture Derriere CMYK JDUAE

Véronique est auteur et coach rédactionnel. Elle vit et travaille à Orvault (Loire Atlantique) après avoir vécu aux quatre coins du monde (Norvège, Sri Lanka, Etats-Unis, Chine).
Petite, Véronique aime beaucoup jouer avec ses stylos, ses pinceaux et ses ciseaux. Devenue grande, elle met de côté sa passion créatrice pour faire un doctorat en Science Politique.
En 2008, alors qu’elle part vivre aux Etats-Unis, elle décide de ressortir son matériel pour raconter des histoires. Elle se forme à l’écriture et à l’illustration de livres jeunesse à la School of Art Institute of Chicago. Depuis, elle développe une sphère créative en direction des enfants et des jeunes adolescents. Elle écrit des albums et des romans jeunesse dont les thèmes sont variés mais permettent toujours de voyager et de découvrir le monde. L’enseignement universitaire et la transmission tiennent également une place importante dans sa vie. Elle est l’auteur de Finding Your Feet In Chicago – The essential guide for expat families publié en 2012 aux éditions Summertime et de plusieurs autres livres sur l’expatriation. 
Pour en savoir plus, consultez son site internet Writer Forever.
Publicités

3 réflexions sur “Journal d’une ado expatriée

  1. Bonjour Caroline, merci de m’avoir donné la possibilité de parler de mon livre et de mon expérience de vie à l’étranger sur ton blog !
    Lecteurs et lectrices de La vie d’expat en dessins, si vous avez des questions sur mon livre, Journal d’une ado expatriée, je suis à votre disposition.
    Merci encore Caroline et à bientôt !
    Véronique

    J'aime

  2. Merci Caroline de m’avoir ouvert les portes de ton blog pour parler de mon livre Journal d’une ado expatriée et de mon expérience de vie à l’étranger.
    Si vous, lectrices et lecteurs de La vie d’expat en dessins avez des questions sur mon roman jeunesse, n’hésitez pas à me contacter : contact@writerforever.com
    Merci Caroline et à bientôt,
    Véronique

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s